Crucifiés par un tir à 3 points converti par le Choletais Jalen Riley à 0.4 seconde du terme de la rencontre, les Palois subissent une 5ème défaite consécutive en JeepELITE et restent englués en bas de tableau.

L'Elan n'est donc pas parvenu à interrompre sa série de défaites (5) en championnat. Pourtant, les compteurs étaient bien au vert à la pause (47-41) avec la confirmation des bonnes choses constatées trois jours plus tôt face à Jérusalem : seulement 3 balles perdues et 13 passes décisives dont 8 pour le seul Ronald Moore sans oublier une légèrement domination au rebond (22 prises à 18). Les intérieurs palois, Nicolas de Jong et Cheikh Mbodj en tête, avaient assuré le scoring (26 pts à eux deux). En résumé, une bonne impression générale qui méritait confirmation au retour des vestiaires face à une formation choletaise toujours menaçante.

Le deuxième acte sera malheureusement plus compliqué : plus de balles perdues (6 en deuxième période) et une défense plus permissive permettaient à Cholet de revenir rapidement au contact (55-55, 25e) et ce malgré deux tirs primés du capitaine Léo Cavalière. Un nouveau coup d'accélérateur (62-55, 27e) en sortie de temps mort de Laurent Vila était également annihilé par des Choletais remis en confiance (66-66, 32e). Le meilleur réalisateur du championnat, Horton, à l'aide d'un "and one" permettait même à Cholet de reprendre les commandes à l'entame d'une dernière minute qui s'annonçait bouillante (78-80). Tyrus McGee toujours aussi percutant (16 pts, 17 d'éval) égalisait juste avant que Justin Dentmon ne prenne ses responsabilités : l'américain faisait jouer son expérience et enflammait le Palais (82-80). Sur la dernière possession choletaise, la première tentative des hommes d'Herman Kunter était contrée admirablement par Travis Leslie mais pas la deuxième et le missile de Jalen Riley glaçait les supporters palois à 0.4 seconde de la fin du match (82-83). Sur l'ultime remise en jeu, Nicolas De Jong était trouvé mais le meilleur réalisateur palois de la soirée (23 pts, 6 rbds) manquait d'un rien ce qui aurait pu être le panier de l'année. 

Chiffre
clé

3

comme le triplé décisif inscrit par Jalen Riley, à 0.4 sec du buzzer. Les Palois pensaient enfin pouvoir enchaîner deux succès consécutifs, une première cette saison mais ce ne sera pas encore pour tout de suite.

Jeep® ÉLITE - 9ème journée

Vendredi 15 novembre

  • Roanne - Le Mans 100-84
  • Gravelines-Dunkerque - Châlons-Reims 71-74

Samedi 16 novembre

  • Strasbourg - Chalon/Saône 95-75
  • Boulazac - Limoges 84-81
  • Orléans - Le Portel 110-62
  • Dijon - Monaco 71-85

Dimanche 17 novembre

  • Nanterre 92 - Boulogne Levallois 66-81
  • Bourg-en-Bresse - Lyon-Villeurbanne 82-85