FAN

expérience

Dans la roue des Mets jusqu'à la pause, les Béarnais ont rapidement craqué au retour des vestiaires.

  

En dépit d'une entame délicate (6-0, 2e), les Palois corrigeaient vite le tir en parvenant à bien contenir la meilleure attaque du championnat. Si Lahaou Konaté marquait au buzzer, c'était bien l'Elan qui remportait un premier quart-temps disputé sur un faux rythme (14-16). En trouvant Hamady Ndiaye à l'intérieur (6 pts à 100%) les Béarnais parvenaient à rester au contact (20-20, 15e). Brandon Jefferson, l'homme en forme du moment, dégainait à 3 points juste avant la pause et l'écart restait minime au moment de regagner les vestiaires (32-29). Il faut dire que la maladresse derrière l'arc des locaux (1/11) avait bien facilité la tâche des Palois eux aussi peu en réussite (3/15). Tout restait possible et difficile d'imaginer à ce moment-là que le suspense ne serait que de courte durée.

L'entame du 3ème quart-temps allait malheureusement beaucoup ressembler à celle du 1er. Les coéquipiers de Jérémy Leloup enchaînaient les balles perdues (20 au total), mettant ainsi leurs adversaires sur orbite et Boulogne-Levallois en mode rouleau compresseur, ça fait mal ! 

L'écart grimpait très (trop) rapidement et c'est par un 30 à 10 que la formation de Vincent Collet sanctionnait un troisième quart-temps râté des Palois (62-39, 30e). Les 10 dernières minutes étaient bien longues avec un Elan dominé dans tous les secteurs de jeu à l'image de celui du rebond (30 prises contre 41 pour les Mets). Sans réussite à longue distance (5/28 à 3 pts, 18%) les Palois ne comptaient que deux joueurs au-dessus des 10 points en fin de match (Jefferson 11 et Hrovat 10) et le 49 d'évaluation collective illustrait la petite performance de l'équipe. Au final, un score lourd (84-57) et une soirée à oublier. 

Toujours 5èmes au classement, les Palois (7v, 5d) vont devoir réagir à l'occasion des deux derniers matches au programme en 2021 : jeudi prochain, à nouveau en déplacement, face au BCM Gravelines-Dunkerque puis après Noël, le lundi 27 décembre (20h) pour un ultime rendez-vous de l'année au Palais : 2 belles occasions de boucler correctement une première partie de saison solide qui ne mérite pas d'être gâchée avant le break. 

 

Chiffre
clé

20

le nombre de balles perdues par des Palois en grande difficulté sur le plan collectif lors de ce match

Betclic ÉLITE - 12ème journée

Vendredi 17 décembre

Le Portel - Le Mans 80-88
Châlons-Reims - Orléans 73-75
Gravelines-Dunkerque - Roanne 82-70

Samedi 18 décembre
Paris - Strasbourg 74-95
Cholet - Fos-sur-Mer 79-83
Bourg-en-Bresse - Dijon 81-88

Dimanche 19 décembre
Monaco - Limoges 73-83

Le match en détails

J12 - METS 92 / EBPLO