Pas d'exploit pour les Palois logiquement battus par une équipe dijonnaise tout simplement plus forte (64-81) ©Eric Traversié

La trêve ne pourra que faire du bien aux Palois : c'est ce qu'on pouvait se dire mardi soir à l'issue du 11ème match (déjà) disputé en 2020. Une série entamée début janvier par trois succès de rang à domicile (Wloclawek, Orléans, Burgos) mais achevée par trois défaites consécutives dont une, malheureusement logique, face à la JDA Dijon (64-81). 

 

Défensivement, collectivement, la JDA est tout simplement supérieure à l'Elan, il faut le reconnaître. Les premières minutes de jeu (6-0 puis 13-3, 4e) avaient pourtant été parfaites mais c'était avant que les visiteurs de s'adaptent à la défense de zone proposée par les Béarnais. A la faveur d'un joli 5/9 derrière l'arc à l'issue du 1er quart-temps, les Bourguignons avaient su vite inverser la tendance (17-23, 10e). Jamais plus ils ne seront menacés par les hommes de Laurent Vila et ce malgré un rapproché à -8 (43-51, 27e) suite à un triplé de Travis Leslie, plutôt actif pour son retour à la compétition en dépit de son manque d'adresse (10 pts, 7 rbds). Sulaimon, MVP du match (18 pts à 7/10 aux tirs)  avait su aussitôt stopper les vélléités des Palois avec deux réussites au-delà des 6.75m (45-59, 30e). En alternant parfaitement jeu intérieur et extérieur, en faisant circuler la balle en attaque, l'équipe de Laurent Legname s'est assuré un 12ème succès à l'extérieur consécutif et a su proposer le jeu qu'on souhaiterait bien voir côté Elan. Pour l'heure, le compte n'y est pas, c'est une certitude. Ni dans le jeu, ni au niveau comptable puisqu'il n'y a plus désormais que deux succès qui séparent l'Elan (11ème, 9v, 14d) de la zone rouge (Roanne, 16ème, 7v, 16d). "On va travailler et on va trouver la solution" tel était le message lâché en fin de conférence de presse par le coach Laurent Vila qui sait tout le travail qui attend les siens, après un repos nécessaire suite à ce marathon. Les choses sérieuses reprendront le mercredi 19 février, soit 9 jours avant un rendez-vous qui sentira la poudre face à Gravelines-Dunkerque et ses anciens palois (Koffi, Mipoka, Thompson, Stojanoski et Drame !)

D'ici là, de nombreuses séances d'entraînement et un match amical prévu le samedi 22 face à Boulazac (à Pamiers) auront dû permettre aux Béarnais d'étoffer leur jeu et de disposer d'autres arguments, indispensables avant les échéances cruciales à venir.

Chiffre
clé

15

le nombre de tirs à 3 pts réussis par les Dijonnais (contre seulement 5 côté palois) qui auront su utiliser leur adresse extérieure pour mettre à mal la défense de zone de l'Elan

 

Jeep® ÉLITE - 23ème journée

Lundi 10 février

  • Le Portel - Gravelines-Dunkerque 80 - 61

Mardi 11 février

  • Monaco - Châlons-Reims 88 - 74
  • Limoges - Le Mans 78 - 55
  • Bourg-en-Bresse - Cholet 74 - 72
  • Elan Béarnais - Dijon 64 - 81
  • Boulazac - Roanne 96 - 77
  • Chalon/Saône - Lyon-Villeurbanne 99 - 96 (ap)
  • Orléans - Nanterre 79 - 78
  • Boulogne-Levallois - Strasbourg 97 - 89

Le match en détails

J21 - EBPLO / SIG