Gros choc au Palais ce dimanche (18h30) entre l'Elan Béarnais (9e, 3v, 3d) et LDLC ASVEL, leader invaincu de Jeep® ÉLITE et qui file aussi bon train en EuroCup (3 victoires après 4 journées). Avec deux succès consécutifs signés face à Levallois et Cholet, l'Elan Béarnais est revenu à l'équilibre d'un point de vue comptable (3v, 3d) et a surtout fait le plein de confiance avant de s'attaquer sans pression à l'armada de Zvezdan Mitrovic, l'ex technicien monégasque passé cet été à la tête de la formation rhodanienne. Si cette dernière sera quand même privée de trois éléments (Amine Noua ayant rejoint à l'infirmerie l'ancien palois Alpha Kaba et Livio Jean-Charles), les Palois seront eux aussi toujours amoindris avec l'absence de Taqwa Pinero. Yannick Bokolo, touché au dos à Cholet et longtemps incertain, devrait pouvoir tenir sa place.

Ce rendez-vous promet beaucoup entre l'ASVEL efficace et offensive (85.8 pts inscrits/m, 2e attaque de Jeep® ÉLITE) et l'Elan Béarnais à la solidité défensive déjà affirmée (2ème meilleure défense du championnat avec 70 pts encaissés/m). Avec 4 déplacements lors des 6 premières journées, on savait le début de calendrier des Palois compliqué et il l'a été, d'autant que les soucis d'effectif s'enchainent du côté du Palais. Après Akos Keller (dont le retour à la compétition est prévu la semaine prochaine à Boulazac) et Jerel Blassingame, Taqwa Pinero (dos) devrait lui aussi manquer à l'appel plusieurs semaines : un nouveau casse-tête pour Laurent Vila qui n'a jamais eu jusqu'ici à sa disposition l' équipe au complet. 

Laurent Vila :

"C'est un beau challenge face à une équipe qui déroule son basket depuis le début de saison. C'est intéressant car cela va nous obliger à tout donner, à jouer peut-être au-dessus de ce que nous avons été capables de faire jusqu'à présent à la fois en attaque et en défense. Ils ont néanmoins des failles comme toutes les équipes. On peut peut-être faire un coup, cela voudrait dire qu'on a notre maîtrise du jeu nous-aussi. On est chez nous, on ne va pas les regarder jouer mais les défier."

slaughter
AJ Slaughter, un des nombreux atouts de LDLC ASVEL

Si l'Elan était parvenu à s'imposer par deux fois face à l'ASVEL la saison dernière, cette nouvelle configuration apparaît tout de même déséquilibrée. Il faut dire que l'ASVEL est actuellement en mode rouleau compresseur : si les co-meilleurs marqueurs de l'équipe ne pointent qu'à 13 unités par match (Lighty et Kahudi), c'est bien que le danger peut venir de partout au sein d'un roster épais et taillé pour enchaîner Jeep® ÉLITE et EuroCup. Le meneur de jeu lituanien Mantas Kalnietis (32 ans) est une référence du basket européen (Kaunas, Krasnodar, Milan) et s'avère bien être le maître à jouer recherché par le Président Parker. Il forme avec Miro Bilan (11.6 pts, 6.8 rbds/m) un axe 1-5 sacrément solide et expérimenté. Le pivot croate peut aussi compter maintenant sur le poste 4-5 US Erick Buckner passé par la Grèce, la Chine et la Turquie.

Abdel Sylla

"Il va falloir être prêt pour ce combat car l'ASVEL, c'est un jeu bien léché en attaque et très physique en défense. Il va falloir les faire sortir de leur zone de confort, les faire travailler, les fatiguer. Personnellement, cela m'a fait du bien de retrouver les parquets avec l'Elan, de revenir à la maison comme on dit. Je vais encore tout donner pour ce match et j'espère vraiment boucler mon passage sur un exploit collectif face au leader invaincu du championnat." 



EBPLO - LDLC ASVEL
JeepELITE J7 - dimanche 28 octobre - 18h30  - Palais des Sports 
Arbitres : Mehdi DIFALLAH , Maxime BOUBERT,  Jean Michel TARTARE
Match à suivre en direct sur rmcsport22 , à la radio sur FBB ou par le biais de notre live-tweet 
7ème journée de Jeep® ÉLITE, résultats et programme

Vendredi 26 octobre 
CCRB - Le Portel 82-70
Fos-sur-Mer - Boulazac 88-76

Samedi 27 octobre
Chalon/Saône - AS Monaco (18h30)
Limoges - Cholet (20h)
Strasbourg - Gravelines-Dunkerque
JDA Dijon - Antibes
Nanterre - Le Mans

Lundi 29 octobre 
JL Bourg - Levallois