Trois jours après son court mais précieux succès face au Mans, l'Elan Béarnais retrouve son Palais des Sports à l'occasion de la réception du BCM Gravelines-Dunkerque (mardi, 20h). L'affiche est alléchante entre deux prétendants déclarés au top 8 : les Palois (7e, 15v, 13d) pourraient, en cas de victoire, écarter provisoirement voire même définitivement, des Nordistes qui y croient encore après 3 succès de rang (10e, 14v, 14d). Léo Cavalière (voir ci-dessous) parle de ce rendez-vous comme d'un tournant de fin de saison, tant un succès - accompagné du point-average - serait synonyme de belle affaire. Après la débauche d'énergie de samedi, les hommes de Laurent Vila parviendront-ils à remettre le bleu de chauffe ?

 

L'adversaire

La saison des Maritimes n'aura pas été un long fleuve tranquille à l'image d'un début de saison catastrophique, marqué par le départ précipité de l'ancien MVP palois du championnat DJ Cooper après 4 journées et autant de défaites. Le redressement qui s'en suivra sera tout autant spectaculaire avec 8 succès entre la 5e et la 14e journée avant que le BCM ne connaisse un nouveau coup de mou jusqu'à début février. Le réveil des pensionnaires de Sportica se fera à l'occasion du match le plus fou de l'année, remporté face à Boulazac à l'issue de ....4 prolongations (!)
Rajoutez à cela les blessures successives à la mène de JR Reynolds puis de Benjamin Sene et vous comprendrez pourquoi la saison vécue sur le banc par le coach Julien Mahé n'est pas de tout repos. Pourtant, si le jeune technicien vient de voir son bail être prolongé de deux saisons supplémentaires, c'est bien que sa formation avance toujours, forte de 3 derniers succès acquis en mode commando (Limoges, Le Portel et Châlons-Reims) avec 9, voire même seulement 8 joueurs lors de l'Opalico. Au sein de cet effectif restreint, Chris Johnson brille (29 et 26 pts inscrits lors des 2 dernières journées) et Quentin Serron assume parfaitement son nouveau rôle de meneur (13 passes lors de la victoire face à Châlons-Reims).


Anderson Gravelines
 
Kyan Anderson, à son avantage face au Mans samedi, va retrouver face à lui Quentin Serron ©BCM Gravelines-Dunkerque

L'Aller
Les Palois ont encore en tête cette défaite à Sportica alors qu'ils dominaient logiquement les débats à la pause (25-37). La deuxième mi-temps, perdue 40 à 20, allait voir les Nordistes se révolter sous la conduite d'un Quentin Serron auteur de son meilleur match de la saison jusqu'à aujourd'hui : 13 pts à 100% de réussite, 6 pds, 5 rbds pour 26 d'évaluation. A l'arrivée, une défaite rageante (65-57) et un déficit de 8 points qu'il va falloir tenter de combler ce mardi.

Leo Gravelines La défense de Léo Cavalière va encore être précieuse ce mardi
©Sébastien Arnouts

Ils ont dit

Laurent Vila : "  Après la bataille livrée la veille face au Mans, il a été un peu difficile de basculer dimanche sur le match suivant alors il n'y a eu que de la récupération et une petite présentation de l'adversaire. Aujourd’hui (lundi) tout le monde avait un peu plus de fraîcheur : j'ai vu de la communication, des sourires à l’entraînement et à la fois une bonne exécution et concentration. Avec une seule séance en deux jours, c’est un peu difficile de préparer un tel match mais c’est le calendrier qui le veut. Je crois qu’on a vite pris les informations essentielles qu'il fallait avoir et on a mis en place les petits repères dont on avait besoin collectivement. On s’attend à un match difficile, c’est pour ça que nous nous sommes préparés en allant à l’essentiel et en ayant un plan de jeu peut-être un peu différent. Gravelines est une des très bonnes équipes du moment mais on fait aussi partie des bonnes dynamiques du championnat donc il n’y a pas de raison de les craindre : il faut juste se battre jusqu’au bout et peut-être, comme lors du match face au Mans, réussir à l'emporter d’un point ou deux, on verra bien.

(à propos d'Elie Okobo, ménagé ce lundi suite à un symptome grippal) On lui a donné toute la journée d’hier, il est resté chez lui  afin de se soigner. Aujourd’hui il est venu à l’entraînement pour voir ce qu’on faisait sur le terrain, mais pour observer simplement, car il est encore au repos. Demain ça ira mieux, il viendra un peu plus tôt que les autres le matin pour faire une bonne activation ainsi que le shooting avec l'équipe et il sera présent pour le match.

Léo Cavalière :

Nous sommes sur une bonne dynamique et on va essayer de la conserver. C’ est vrai qu’au Palais, c’est quelque chose d’autre. On a senti le public qui nous a beaucoup poussés dans les dernières minutes et ça c’est important. J’espère qu’on aura le droit à un aussi bon public mardi. On peut très bien s'incliner et continuer à aspirer aux playoffs mais ce serait quand même se tirer une balle dans le pied que de perdre ce match. On a essayé de bien récupérer et de vite passer au match suivant car on sait que si on a encore la tête au Mans, on ne pourra pas s'imposer.
Il faut prendre le BCM très au sérieux : c’est une équipe qui est sur une bonne dynamique et qui met beaucoup de rythme. C'est un match piège oui, parce qu’on sort d’une performance, on pourrait avoir tendance à se relâcher, mais ceci dit, je préfère quand même jouer à domicile plutôt que de devoir enchaîner par un long déplacement. Il faut juste savoir garder la tête froide.

EBPLO - Gravelines Dunkerque 
mardi
17 avril - 20h (espoirs à 14h15)
Arbitres : Nicolas Maestre, Mathieu Bayot, Ahmed Ait Bari
Match à suivre en direct sur FBB  ou sur notre live-tweet

29e journée de Jeep® ÉLITE, programme complet : 

lundi 16 avril

JL Bourg - Nanterre 78-89

mardi 17 avril

Limoges - Boulazac (20h) 

Le Mans - Dijon (20h)

Châlons-Reims - Le Portel (20h)

Antibes - Cholet (20h30)

HTV - Chalon/Saône (20h30)

ASVEL - Levallois (20h45)sfrsport02

mercredi 18  avril

Strasbourg - Monaco (20h45)sfrsport02