30ème journée
Samedi 17 Avril à 19h

Soir
de
match

Présentation

L'enjeu

Un palier supplémentaire

Le coach Eric Bartecheky a beau afficher un bilan positif depuis sa prise de fonction (3v, 2d), sa prudence prévaut sur tout le reste. Le technicien n'a de cesse de répéter que " le plus dur est à venir."  Si ce discours des plus mesurés a sûrement vocation à prevenir tout relâchement, il s'explique du fait que l'Elan s'apprête à affronter coup sur coup, deux "rolls" de JeepELITE avec Boulogne-Levallois et l'ASVEL, le tout sûrement privé d'un Vee Sanford douloureux (tendon d'achille, genou). Vous avouerez que se  frotter à la meilleure défense du championnat sans son  réalisateur numéro 1 (14.8 pts/m), il y a mieux. Fort heureusement, les combinaisons  à l'arrière sont plus nombreuses avec le retour convaincant de Justin Bibbins et la bonne intégration de Jay Threatt. Le staff devra tout de même composer avec la fraîcheur de joueurs qui disputeront face aux Mets leur troisième match en une semaine, et ce d'autant que Jérémy Leloup (36 min) CJ Williams (34) et Petr Cornelie (31) ont beaucoup été sollicités mardi soir face à Roanne. La tâche n'est pas simple, car il faudra pianoter avec un roster toujours amoindri,  en attendant l'arrivée d'un joker médical dans le secteur intérieur suite à l'arrêt de Nico de Jong. ©Eric Traversié
publicité

L'adversaire

Le mur des Mets

On va se rassurer en se disant que les Metropolitans, après un départ canon,  sont un peu rentrés dans le rang (6èmes, 12v, 7d) et en se rappelant qu'au match Aller, début novembre, les Palois avaient clairement fait douter les Parisiens (84-77). Il n'empêche :  Jurij Zdovc peut s'appuyer sur un effectif de 11 joueurs de qualité au temps de jeu bien réparti et qui affiche la meilleure défense du championnat (72.9 pts encaissés/m). En attaque, le danger peut clairement venir de partout : à l'Aller, Maxime Roos avait sorti le grand jeu (21 pts à 5/7 à 3 pts). Lors du dernier match (victoire face à Orléans, 87-65) c'est David Michineau qui a fait le boulot avec 20 pts et 21 d'éval., Anthony Brown restant le meilleur réalisateur (12.5 pts/m). Les coéquipiers d'un Vitalis Chikoko moins utilisé cette saison (10.3 pts, 5.3 rbds/m) ont su aligner deux succès à domicile (Chalon/Saône, Orléans) mais ont aussi subi trois revers successifs à l'extérieur (Dijon, Limoges et Gravelines). ©Metropolitans92
publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Justin Bibbins
    1
    Meneur 25 ans - 173 cm États-Unis (USA)
  • Vincent Sanford
    44
    Arrière 29 ans - 193 cm États-Unis (USA)
  • CJ Williams
    15
    Ailier 31 ans - 1.96 cm Etats-Unis (USA)
  • Ioannis Kouzeloglou
    22
    Ailier fort 27 ans - 204 cm Grèce
  • Petr Cornelie
    12
    Ailier fort/ Pivot 25 ans - 211 cm France (FRA)
  • David Michineau
    6
    Meneur 26 ans - 184 cm France (FRA)
  • Anthony Brown
    21
    Meneur/ Arrière 27 ans - 199 cm États-Unis (USA)
  • Archie Goodwin
    10
    Arrière 26 ans - 196 cm Etats-Unis (USA)
  • Tomer Ginat
    41
    Ailier fort 25 ans - 202 cm Israël (ISR)
  • Josh Owens
    22
    Pivot 32 ans - 206 cm Etats-Unis (USA)
  • Eric BARTECHEKY
    Head Coach
  • Jimmy VEROVE
    Assistant
  • Jurij ZDOVC
    Head Coach
  • Sacha GIFFA
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Remi Lesca
4
Meneur 29 ans - 180 cm France (FRA)
Jay Threatt
2
Meneur 31 ans - 180 cm Etats-Unis (USA)
Gerald Ayayi
11
Arrière 19 ans - 188 cm France (FRA)
Digué Diawara
35
Arrière/ Ailier 21 ans - 206 cm France (FRA)
Jérémy Leloup
9
Ailier 33 ans - 199 cm France (FRA)
Hamady Ndiaye
55
Pivot 34 ans - 213 cm Sénégal (SEN)
Brandon Brown
3
Meneur 20 ans - 183 cm États-Unis (USA)
Assemian Moulare
xx
Meneur 17 ans - 183 cm France (FRA)
Lahaou Konaté
5
Arrière 28 ans - 196 cm France (FRA)
Bastien Pinault
9
Arrière 26 ans - 195 cm France (FRA)
Maxime Roos
7
Ailier 25 ans - 202 cm France (FRA)
Miralem Halilovic
77
Ailier fort 29 ans - 205 cm Bosnie-Herzégovine (BIH)
Vitalis Chikoko
23
Ailier fort/ Pivot 28 ans - 208 cm Zimbabwe (ZIM)
Neal Sako
8
Ailier fort/ Pivot 21 ans - 210 cm France (FRA)
  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    25 ans - États-Unis (USA)

  • 44Vincent Sanford

    Arrière - 193 cm

    29 ans - États-Unis (USA)

  • 15CJ Williams

    Ailier - 1.96 cm

    31 ans - Etats-Unis (USA)

  • 22Ioannis Kouzeloglou

    Ailier fort - 204 cm

    27 ans - Grèce

  • 12Petr Cornelie

    Ailier fort/ Pivot - 211 cm

    25 ans - France (FRA)

  • 4Remi Lesca

    Meneur - 180 cm

    29 ans - France (FRA)

  • 2Jay Threatt

    Meneur - 180 cm

    31 ans - Etats-Unis (USA)

  • 11Gerald Ayayi

    Arrière - 188 cm

    19 ans - France (FRA)

  • 35Digué Diawara

    Arrière/ Ailier - 206 cm

    21 ans - France (FRA)

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 199 cm

    33 ans - France (FRA)

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    34 ans - Sénégal (SEN)

  • Eric BARTECHEKY

    Head Coach

  • Jimmy VEROVE

    Assistant

  • 6David Michineau

    Meneur - 184 cm

    26 ans - France (FRA)

  • 21Anthony Brown

    Meneur/ Arrière - 199 cm

    27 ans - États-Unis (USA)

  • 10Archie Goodwin

    Arrière - 196 cm

    26 ans - Etats-Unis (USA)

  • 41Tomer Ginat

    Ailier fort - 202 cm

    25 ans - Israël (ISR)

  • 22Josh Owens

    Pivot - 206 cm

    32 ans - Etats-Unis (USA)

  • 3Brandon Brown

    Meneur - 183 cm

    20 ans - États-Unis (USA)

  • xxAssemian Moulare

    Meneur - 183 cm

    17 ans - France (FRA)

  • 5Lahaou Konaté

    Arrière - 196 cm

    28 ans - France (FRA)

  • 9Bastien Pinault

    Arrière - 195 cm

    26 ans - France (FRA)

  • 7Maxime Roos

    Ailier - 202 cm

    25 ans - France (FRA)

  • 77Miralem Halilovic

    Ailier fort - 205 cm

    29 ans - Bosnie-Herzégovine (BIH)

  • 23Vitalis Chikoko

    Ailier fort/ Pivot - 208 cm

    28 ans - Zimbabwe (ZIM)

  • 8Neal Sako

    Ailier fort/ Pivot - 210 cm

    21 ans - France (FRA)

  • Jurij ZDOVC
  • Sacha GIFFA

Jeep® ÉLITE - 30ème journée

Vendredi 16 avril
Le Portel - Roanne 79-77
Châlons-Reims - Gravelines-Dunkerque 87-70

Samedi 17 avril
18h : Nanterre - Chalon/Saône
19h : Elan Béarnais - Boulogne-Levallois
20h : Cholet - Strasbourg
20h : Orléans - Le Mans 

Dimanche 18 avril
18h : Bourg-en-Bresse - Limoges 

Dimanche 5 mai
17h : Lyon-Villeurbanne - Boulazac

publicité

Interviews

Rémi Lesca

1contre1

publicité

3 questions à...

CJ Williams

Avec

CJ, les deux victoires successives ont du faire un bien fou au moral de l'équipe. A quoi attribues-tu ce changement d'attitude ?

Nous savions que nous étions capables de gagner des matches mais c'est quand même différent quand tu parviens à le faire. Après une victoire, tu te sens forcément mieux, tu es positif et tu vois tout différemment, c'est encore ce que je disais à mes parents après la victoire signée à Roanne mardi dernier. On a su faire la différence en restant solidaires et concentrés en défense. Le staff a fait un beau boulot en élaborant un excellent plan de jeu. Cependant, nous devons encore travailler afin de progresser, notamment en ce qui concerne la gestion de la balle. Éric (Bartecheky), c’est un passionné de basket, il est enthousiaste, il a une énergie communicative qu'il parvient à transmettre à l'ensemble du groupe et qui motive chacun d'entre nous. Quelquefois, l'arrivée d'un nouveau coach peut s'avérer utile pour une équipe mais attention, je pense toujours que Laurent (Vila) est un très bon technicien : c'est juste que parfois, un simple changement de voix peut provoquer une réaction positive au sein d'un groupe en difficulté. 

Depuis plusieurs matches, tu étais en délicatesse avec ton shoot, surtout à longue distance. N'aurais-tu pas ressenti un second souffle lors de la victoire à Roanne? 

Beaucoup de personnes ne comprennent pas que si le basket est mon métier, cela reste avant tout un jeu, lequel comporte des hauts et des bas. Je reste personnellement concentré sur ce que j'ai à faire,  mes coéquipiers et mes coaches ont confiance en moi et je fais en sorte de ne pas me préoccuper de ce qui se dit à l'extérieur. Pour moi, cela fait partie aussi de l'expérience.Quand je suis arrivé en France, je n’avais pas joué depuis un an alors, après un bon match contre Monaco pour mes débuts, j'ai souffert du manque de rythme. Je remercie mes coéquipiers et mes coaches d'avoir toujours cru en moi : mardi, j’ai pu leur rendre cette confiance et cela doit être encore le cas samedi. 

Jusqu'où cet Elan nouveau est-il capable d'aller ?

Cela ne sert à rien de se projeter trop loin. Restons concentrés à 100%. sur le moment présent C'est pareil lors d'un match. Concentrons-nous sur chaque mi-temps, chaque quart-temps, chaque possession, en essayant de donner notre maximum. Avec le nombre de matches en saison régulière qu’ils nous restent à disputer, il nous faut tous les joueurs présents et mobilisés. Comme me disait un ancien coach, tu ne peux pas être toujours à 100% de tes possibilités alors si un jour tu n'es qu’à 70%, tu dois donner l'intégralité de ces 70%, sans tricher. 

Elan news

Centre de Formation

La folle semaine des Espoirs !

C’est un voyage mouvementé auquel ont eu droit les Espoirs, contraints de rejoindre Bordeaux en mini bus afin d’embarquer en direction de Calais, ayant vu leur train au départ de Pau annulé en dernière minute. Une course contre la montre qui ne les a pas empêchés de remporter la première confrontation de la semaine, le soir même, face à Gravelines-Dunkerque (75-82). Entre entraînements et promenade à la mer, les jeunes de Julien Lalanne ont bien pu préparer la deuxième manche d’hier soir face à ces mêmes Gravelinois. Nos jeunes béarnais se sont imposés une fois encore au terme d’un match engagé (65-62). Ces 2 victoires consécutives leurs permettent non seulement d’équilibrer leur bilan (6V – 6D) mais aussi d’intégrer le top 4 de la Poule A. En revanche, côté effectif c’est un vrai casse-tête pour Julien Lalanne qui a perdu successivement Sacha Thuilliez, parti rejoindre les pros, Fallou Dieng (genou) puis Enzo Shahrvin (tendon d’achille). C’est donc avec une équipe fortement diminuée qu’ils vont défier Le Portel samedi à 16h30, pour un 3ème match en 6 jours.

publicité