32ème journée
Mardi 03 Mai à 20h

Le mag'

Présentation

L'enjeu

A l'envie

Pour les deux équipes opposées, l'impératif de succès sera présent ce mardi à 20h sur le parquet du Palais des Sports d'Orléans. D'un côté l'OLB, qui peut en cas de succès combiné à une défaite de Fos à Bourg, valider définitivement son maintien après une saison éprouvante et de l'autre l'Elan Béarnais, qui doit se relancer dans la course aux playoffs après 5 défaites consécutives. La soif de victoire pourrait être la clé de ce match qui va opposer deux formations forcément éprouvées physiquement. L'Elan va disputer dans le Loiret son 7ème match en 23 jours dont une finale de Coupe de France dévoreuse d'énergie. En face, l'OLB a aussi laissé des plumes dimanche face au Paris Basket avec deux prolongations disputées. 48 heures plus tard, il faudra remettre le bleu de chauffe pour un 4ème match en 10 jours. La tendance est tout de même clairement en faveur des locaux qui restent sur 3 victoires enregistrées lors des 4 derniers matches. 

publicité

L'adversaire

Le caractère de l'OLB

Le maintien n'est plus très loin pour une équipe orléanaise qui a su s'arracher à deux reprises récemment pour signer des succès capitaux : d'abord à domicile face à la JL Bourg. (84-82) à l'issue d'un match fou : menés de 30 points à la pause (27-57), les hommes de Germain Castano ont renversé la situation de manière extraordinaire après la pause pour s'imposer grâce à une ultime réussite d'Emanuel Terry. Ancien coéquipier d'Elie Okobo aux Suns (18-19) l'américain qui remplace Youssou Ndoye blessé, avait été vu à son avantage face à l'Elan en BCL sous les couleurs de Bandirma (19-20). C'est un sérieux atout dans la raquette de l'OLB (9.6 pts, 7.6 rbds/m en 5 rencontres) et son arrivée coïncide aussi avec la montée en puissance de Marcus Paige (23 pts face à Bourg). Dimanche, pour un nouveau succès arraché face à Paris (93-94) c'est Chris Warren qui a pris feu (37 pts en 37 minutes). Nobel Boungou-Colo, qui lui non plus ne rappelle pas que des bons souvenirs à l'Elan (32 pts inscrits sous les couleurs de Levallois en 1/4 de finale de Leaders Cup), a aussi permis de redresser la barre (14.3 pts, 5.1 rbds en 11 rencontres). Bref, l'OLB a prouvé tout son caractère en cette fin de saison et c'est face à un adversaire redoutable que les Palois tenteront de retrouver à la fois de la confiance et la route du succès.
publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Marcus Paige
    5
    Meneur 28 ans - 183 cm USA
  • Chris Warren
    3
    Meneur 32 ans - 178 cm USA
  • Jérémy Nzeulie
    9
    Arrière 31 ans - 188 cm FRA
  • Nobel Boungou Colo
    16
    Ailier 34 ans - 202 cm FRA
  • Emanuel Terry
    8
    Ailier fort 25 ans - 206 cm USA
  • Brandon Jefferson
    3
    Meneur 29 ans - 175 cm USA
  • Gregor Hrovat
    15
    Arrière 27 ans - 196 cm SLO
  • Jérémy Leloup
    9
    Ailier 34 ans - 202 cm FRA
  • Giovan Oniangue
    7
    Ailier/ Ailier fort 30 ans - 196 cm FRA
  • Vitalis Chikoko
    23
    Pivot 29 ans - 208 cm ZIM
  • Germain Castano
    Head Coach
  • Thomas Drouot
    Assistant
  • Eric Bartecheky
    Head Coach
  • Jimmy Verove
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Malela Mutuale
21
Meneur 30 ans - 188 cm FRA
Jean-Philippe Dally
77
Ailier 25 ans - 200 cm FRA
Bruno Cingala-Mata
19
Ailier/ Ailier fort 28 ans - 200 cm FRA
Gerald Ayayi
11
Meneur 20 ans - 191 cm FRA
Justin Bibbins
1
Meneur 25 ans - 173 cm USA
Marc-Olivier Lasserre
17
Ailier/ Ailier fort 19 ans - 199 cm FRA
Dominique Archie
21
Ailier fort/ Pivot 34 ans - 201 cm USA
Hamady Ndiaye
55
Pivot 34 ans - 213 cm SEN
  • 5Marcus Paige

    Meneur - 183 cm

    28 ans - USA

  • 3Chris Warren

    Meneur - 178 cm

    32 ans - USA

  • 9Jérémy Nzeulie

    Arrière - 188 cm

    31 ans - FRA

  • 16Nobel Boungou Colo

    Ailier - 202 cm

    34 ans - FRA

  • 8Emanuel Terry

    Ailier fort - 206 cm

    25 ans - USA

  • 21Malela Mutuale

    Meneur - 188 cm

    30 ans - FRA

  • 77Jean-Philippe Dally

    Ailier - 200 cm

    25 ans - FRA

  • 19Bruno Cingala-Mata

    Ailier/ Ailier fort - 200 cm

    28 ans - FRA

  • Germain Castano

    Head Coach

  • Thomas Drouot

    Assistant

  • 3Brandon Jefferson

    Meneur - 175 cm

    29 ans - USA

  • 15Gregor Hrovat

    Arrière - 196 cm

    27 ans - SLO

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 202 cm

    34 ans - FRA

  • 7Giovan Oniangue

    Ailier/ Ailier fort - 196 cm

    30 ans - FRA

  • 23Vitalis Chikoko

    Pivot - 208 cm

    29 ans - ZIM

  • 11Gerald Ayayi

    Meneur - 191 cm

    20 ans - FRA

  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    25 ans - USA

  • 17Marc-Olivier Lasserre

    Ailier/ Ailier fort - 199 cm

    19 ans - FRA

  • 21Dominique Archie

    Ailier fort/ Pivot - 201 cm

    34 ans - USA

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    34 ans - SEN

  • Eric Bartecheky
  • Jimmy Verove

Betclic ÉLITE - 32ème journée

Mardi 03 mai
20h : Bourg-en-Bresse - Fos-sur-Mer
         Cholet - Boulogne-Levallois
         Le Mans - Le Portel 
         Orléans - Elan Béarnais (Espoirs à 16h30)
         Roanne - Strasbourg
         Châlons-Reims - Paris 
20h30 : Nanterre - Dijon

Mercredi 04 mai 
20h : Gravelines-Dunkerque - Lyon-Villeurbanne

Samedi 14 mai 
20h30 : Limoges - Monaco

publicité

Interviews

Eric Bartecheky

1contre1

3 questions à...

Justin Bibbins

Comment le groupe a réagi après cette 5ème défaite de rang en championnat ? 

C'est une mauvaise période pour nous c'est vrai. Il a fallu revoir encore une fois ce qui n'a pas fonctionné le week-end dernier et c'est ce qu'on a fait. On a parlé entre nous des erreurs commises face à Cholet. On échange beaucoup, on est un bon groupe et on sait tous qu'on peut battre beaucoup d'équipes quand ça tourne bien, comme on sait aussi qu'on peut mal faire comme récemment. On a préparé avec le peu de temps qu'on avait ce match face à Orléans et on s'est vite projeté vers cette prochaine échéance très importante. L'objectif est simple : il faut qu'on gagne au plus vite pour se relancer. 

L'équipe éprouve des difficultés dès lors que Brandon est bien muselé comme face à Cholet et qu'il y a une forte pression sur le porteur de balle...

Oui c'est à chacun de nous tous, ses coéquipiers, de savoir prendre nos responsabilités pour faire face à cela. C'est un shooteur redoutable mais nous avons d'autres armes également on doit être en mesure de trouver d'autres solutions dans notre jeu. 

Vu la situation au classement, c'est victoire impérative à Orléans ? 

On a tous bien compris cela. C'est un match à l'extérieur face à une équipe qui joue vraiment bien. Cela ne sera pas simple mais comme lors de chaque match de ce championnat. A nous de pratiquer notre meilleur basket possible.