lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ELan 24/24

Elan - JL Bourg, retour

Retour sur la 4ème victoire consécutive des Palois qui s'imposent face à la JL Bourg (77-64) en ayant su faire la différence au cours du 4ème QT. Retrouvez ci-dessous les réactions d'après-match reccueillies lors de la conférence de presse.

Claude Bergeaud (Ent. EBPLO) : " On a une équipe qui s'est stabilisée, comme je le disais il y a 48 heures à peine, même si on est un peu déstructuré ce soir sur les postes de jeu avec l'absence de David (Denave). Bon tout le monde a vu qu'en ce qui concerne le tir, elle a été substituée par Ebi Ere. On a des repères, Yannick rentre derrière Kevin et tout cela donne une autre allure au jeu que l'on souhaite développer, à savoir du jeu rapide. Le but de notre adversaire était de nous endormir en arrêtant les mouvements de balle mais dès l'instant où l'on est monté sur les arrières ils ont eu d'autres intentions. Ils s'y sont perdus et dès lors on a eu du rebond, de la contre-attaque, on a retrouvé le rythme et comme par hasard, on a mis nos tirs. C'est une victoire très positive car on n'était pas à l'abri. On voulait les user et c'est notre 5 "baroque" qui nous fait gagner le match ce soir, avec ces gars dont on disait qu'ils n'avaient pas le niveau de la Pro A. Je suis ravi que cela soit une victoire d'équipe. La complémentarité des joueurs font qu'ils s'imbriquent au fur et à mesure les uns avec les autres. Pour un club, c'est très intéressant d'avoir une telle solidarité sur le terrain. Depuis que l'effectif n'a plus bougé, c'est à dire depuis 5 matches, comme par hasard, les choses avancent et ce sera de mieux en mieux avec les rencontres qui vont se succéder mais si on enlève un ou deux éléments, tout peut redégringoler très vite. Pour ce qui est de la Leaders Cup, cela va être avant tout une question de goal-average mais en tous les cas après, il faudra continuer à aller chercher les play-offs car on est mieux maintenant, on ne regarde plus derrière et on a vraisemblablement moins de trouille au ventre."


Fred Sarre (Ent. JL Bourg) : "On arrive à s'en sortir un petit peu dans l'intensité et l'agressivité qu'on affiche dans le début du match mais on redevient très faible dans les moments importants et qui plus est offensivement on ne déroule pas suffisamment notre jeu, ne trouvant pas de situations claires. Ce n'est pas d'aujourd'hui, c'est une caractéristique de notre équipe. On fait des choses cohérentes pendant quelques minutes mais pas assez sur la durée du match. On est handicapé il faut le dire par une gestion de balle qui n'est pas habituelle puisque nous n'avons pas de meneur, du moins pas de métier. Défensivement, on pêche beaucoup depuis le début de la saison et cela devient frustrant. Depuis maintenant 12 matches, on n'arrive pas à en accrocher un et cela devient vraiment très compliqué. J'espère que la trêve va nous faire du bien car pour l'instant on n'a pas le jeu nécessaire pour se maintenir. Il va falloir s'accrocher, le boulot est long mais on n'arrive pas à tenir les matches et c'est ce qui me chagrine le plus."


12ème défaite consécutive pour la formation burgienne qui a pourtant offert une belle résistance aux Palois
© Eric Traversié




Philippe Braud : "Cela ressemble à beaucoup de nos matches cette année où l'on arrive à être bien au contact et on craque un peu sur la fin, ne parvenant pas à contrôler le rythme. En attaque, on n'arrive pas à jouer mais sans meneur c'est compliqué de bien contrôler. On s'est battu, on a tout donné mais on n'est pas encore récompensé. C'est dommage car on fait 30 bonnes minutes avant de craquer alors il va falloir se poser les bonnes questions. Ils font 14/21 à 3 pts, 67% de réussite, c'est énorme mais plutôt que de s'apitoyer sur notre sort, il faudra se demander pourquoi à chaque fois les équipes signent ces pourcentages contre nous. On a une semaine de trêve pour se ressourcer et on verra le moral à la reprise. C'est dur car on ne lâche jamais. Vivement la reprise que l'on puisse aller de l'avant pour sauver ce club."


Charles Bronchard : "Personnellement je m'attendais à un tel match. On avait grillé beaucoup d'émotions dans le choc face à Limoges et on se doutait que cela allait être un match que je définis comme "un peu sale" et c'est ce qui s'est passé. Je suis content car je trouve qu'on a fait preuve de maturité mentale. on aurait très bien pu couler mais on n'a pas lâché au contraire de notre adversaire finalement. On a fait beaucoup de stops en fin de 3ème quart et au cours du 4ème et mentalement on les a tués. On a eu un gros match d'Ebi c'est vrai mais c'est le collectif qui a permis cela.  Ils ont voulu fermer l'intérieur, Ebi s'est retrouvé seul et les a punis. C'est important cette victoire car cela aurait été très frustrant de perdre après la victoire face à l'ennemi limougeaud. C'est bien qu'on enchaine pour la confiance mais le break va nous faire du bien physiquement. Ceci dit, on est tous concerné par le prochain match de Coupe de France (le 10 janvier à Fos). On a montré un beau visage car c'était tout aussi dur ce soir que face au CSP. On monte en assurance et c'est bien. 



Un match encore plein d'abnégation et de courage pour le guerrier Charles Bronchard © Eric Traversié


Ebi Ere : "Après un gros match à émotions comme lors de notre dernier rendez-vous, on a su bien jouer. On dispose de 10 joueurs et cela nous a aidés en fin de rencontre alors que les jambes de nos adversaires étaient lourdes. Oui j'ai fait un bon match c'est vrai. Nous avons fait une bonne entame et cela m'a aidé pour être en rythme mais j'ai eu aussi des shoots ouverts que j'ai mis grâce au travail de tous mes coéquipiers. (Concernant son avenir) C'est trop tôt, je n'ai rien décidé du tout car je dois d'abord parler avec mon agent."

logo villePau logo cclacq logo PA logo aquitaine on logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau