L'Elan Béarnais s'est imposé lundi soir au Palio sur les terres d'un Boulazac Basket Dordogne pourtant en net regain de forme (81-70). En difficulté pendant près de 25 minutes, les Palois ont souffert avant de faire parler leur puissance au cours d'une dernière ligne droite parfaitement négociée, bouclant même le match par un 15-0 ! Ce succès, acquis après celui signé face à Levallois permet aux V&B de reprendre position au sein du top 8 de la Pro A. Tout bon pour la confiance !

Tout a été loin d'être parfait mais ce match aura mis en lumière toute l'abnégation et le courage de la formation paloise. Pris par le rythme et la volonté d'un BBD mis en confiance suite à ces deux récents succès, les hommes de Serge Crevecoeur vont subir tout au long du 1er acte. Pourtant, tout avait plutôt bien commencé pour les Palois : une jolie finition main gauche d'Elie Okobo près du cercle suivi du triplé dans le corner de Taqwa Pinero et voilà l'Elan avec un premier mini-break en sa faveur (10-14, 6e). Le BBD boucle le 1er quart sur un 10-2 avec un Meacham qui joue juste et qui punit au buzzer (20-16, 10e). La tendance se confirme au cours du deuxième quart : Meacham, derrière l'arc cette fois, fait grimper l'écart à +10 (29-19, 14e) et Diggs, l'arrière en feu du BBD, s'y met à son tour (34-27, 16e). Il faut un bon Ken Horton (10 pts à la pause) et un ultime triplé d'Elie Okobo pour éviter que les dégâts ne soient plus conséquents à l'heure de regagner les vestiaires (40-31, 20e). Dans les travées du Palio, tout le monde s'accorde à dire que cet Elan pris de vitesse s'en tire plutôt bien jusque là...

resumbbd1
20 pts pour Ken Horton, meilleur réalisateur de la soirée ©Eric Traversié

Si l'écart n'évolue pas au cours des 5 premières minutes de la seconde période (50-41, 25e) certains signes ne trompent pas...à l'image de cette interception de Kyan Anderson qui envoie Yannick Bokolo ajouter deux points en contre-attaque. Avec des stops défensifs et enfin du jeu rapide, on se dit que les Palois tiennent peut-être la solution à leurs problèmes du soir (54-45, 27e). L'impression se confirme plus nettement encore lorsque Léo Cavalière, admirable de vaillance tout au long de la rencontre, arrache un rebond offensif mis à profit par Kyan Anderson à 3 pts (56-50). Ken Horton dégaine à son tour à longue distance et c'est un Elan enfin conquérant qui signe un 12-0 pour reprendre la main (56-57, 29e). Même si Aygalenq permet au BBD de reprendre les commandes à la fin du quart (58-57, 30e), ce n'est clairement plus le même match.

resumbbd2
Nouveau gros match pour Vitalis Chikoko (15 pts, 5 rbds) © Eric Traversié

Emoussés, les locaux résistent malgré tout 5 minutes de plus, portés par le tandem Meacham (13 pts) - Diggs (19). Vargas oublié dans la peinture rajoute deux points facilement (68-62, 35e) mais ne se doute pas sûrement pas que son dunk est l'avant dernière réussite de la soirée pour un BBD au bord du précipice. Les hommes de Claude Bergeaud enchaînent les balles perdues. Chris Dowe, en manque de réussite jusque là, en profite en contre-attaque. Entre la réussite de Taqwa Pinero et de Ken Horton de loin (7/13 à 3 points à eux deux) et le rayonnement de Vitalis Chikoko dans la peinture (15 pts, 5 rbds, 17 d'éval) l'Elan maîtrise parfaitement la fin de rencontre. Un cinglant 15-0 est infligé aux locaux pour une victoire nette bien que longue à se dessiner (81-70). Ce troisième succès de la saison, après ceux enregistrés à Chalon/Saône et à Limoges, permet à l'Elan d'afficher un bilan à nouveau positif (7v, 6d) avant la réception de Châlons-Reims dès samedi (18h) au Palais des Sports.