Voilà un succès qui fait du bien ! en s'imposant largement face aux Metropolitans de Levallois (93-79) l'Elan Béarnais a mis fin à une série de 4 défaites de rang en championnat. Portés par un excellent Elie Okobo (23 pts, 4 passes, 21 d'éval en 26 minutes de jeu), un efficace Vitalis Chikoko (17 pts en 20 minutes) et un Léo Cavalière en chef de meute (8 pts, 7 rbds en 15 minutes) les hommes de Serge Crevecoeur ont retrouvé les vertus qui leur avaient permis d'afficher un excellent bilan (5v, 2d) au soir de la dernière victoire à Limoges fin octobre. Ce succès, acquis devant un beau Palais animé par près de 6 500 fidèles, va permettre à des Palois à nouveau intenses et appliqués, de préparer sereinement le prochain déplacement à Boulazac (J13).

chikokolm

 Vitalis Chikoko retrouve peu à peu toutes ses sensations et a été sacrément précieux dans la raquette face aux Métropolitans.

Perturbés ni par l'enjeu ni par le côté émotionnel lié aux retours de Boris Diaw, Fred Fauthoux et Rémi Lesca, les Palois sont parfaitement rentrés dans le match (7-0, 2e) à l'image d'un Elie Okobo auteur de 12 pts au cours d'un 1er quart prometteur (25-20). Cet écart, ils vont le préserver et même le faire fructifier jusqu'à la 15e minute : 35-22 à l'aide d'une excellente adresse extérieure (5/7 derrière l'arc contre 1/10 pour des Métropolitans maladroits à l'image de Prepelic). Malheureusement, tout le travail des Béarnais va être anihilé par un 14-0 infligé par les visiteurs revenus totalement dans le coup à la pause (41-38). 

okobolm

Elie Okobo s'est lâché et signe sa meilleure perf' de la saison avec 23 pts. Il termine MVP de la rencontre ©Eric Traversié

Contrairement aux dernières sorties des Palois, ces derniers ne vont pas douter après ce passage à vide et vont reprendre le match par le bon bout au retour des vestiaires. Cette fois, c'est Taqwa Pinero (14 pts à 4/8 à 3 pts), déjà auteur d'une grosse performance à Bourg, qui s'avère précieux pour maintenir l'Elan devant (65-55, 30e). Léo Cavalière, incarnation de l'abnégation de l'équipe, est au four et au moulin : sa claquette qui offre 14 points d'avance à la 33e minute (69-55, 33e) illustre cette volonté de ne rien lâcher. Ce sera bien le cas, malgré quelques points concédés en toute fin de rencontre  à des visiteurs quand même résignés (93-79). En ce dimanche soir, l'Elan a su réagir en équipe et redonner le sourire à ses supporters.