Pro A (J7) Tout de suite en rythme et très appliqués en défense, les coéquipiers de Yannick Bokolo auront dominé ce 102ème clasico de l'histoire pour s'imposer avec autorité à Beaublanc (82-71) malgré tous les efforts du CSP pour revenir dans le match après la pause. Avec ce 5ème succès en 7 matches, les Palois rejoignent l'ASVEL et Monaco au sein du groupe de poursuivants partis en chasse derrière le leader manceau, lequel ne compte plus aujourd'hui qu'une victoire d'avance (6v, 1d).

L'Elan a retenu la leçon ! Rentrés particulièrement frustrés du déplacement à Gravelines pour avoir laissé filer un succès à leur portée, les Palois ont veillé à ne pas reproduire les mêmes erreurs ce dimanche à Beaublanc. Face à des Limougeauds plutôt fébriles et maladroits face à la défense de fer des Béarnais, ces derniers se détachent rapidement au cours du 1er QT (14-24). Le 7/11 à 2 pts béarnais contraste avec le 3/13 des locaux..la tendance se confirme dans le 2ème quart-temps. Chris Dowe puis Taqwa Pinero se régalent derrière l'arc et font fructifier l'avance paloise...après 4 points consécutifs d'Alain Koffi, celle-ci grimpe jusqu'à +20 (19-39, 18e). La fin de période est moins idyllique côté palois avec une alerte au poignet (sans conséquence au final) pour Taqwa Pinero et un dernier 5-0 des hommes de Kyle Milling qui évitent le pire à la pause (29-43, 20e).

kenclasico

Avec un nouveau double-double à son actif  (15 pts, 10 rbds pour 20 d'éval.) Ken Horton a été élu MVP de la rencontre

L'Elan s'attend à souffrir au retour des vestiaires face à un CSP qui a navigué jusqu'ici à 30% d'adresse. Hayes sonne la révolte derrière l'arc et le CSP signe un 8-0 (42-52, 28e puis 47-57, 30e). A la fin du quart, Limoges n'a grignoté que 4 petits points de son retard mais la pression exercée par les tribunes est bien présente. Les tirs à longue distance de Carter et Howard tombent dedans et Beaublanc retrouve à la fois des couleurs et des décibels (54-60, 33e). Léo Cavalière puis Elie Okobo repoussent le danger une première fois (58-65, 35e) mais c'est bien l'antisportive sifflée contre Gibson qui va faire basculer la rencontre du bon côté (60-65, 36e). Taqwa Pinero inscrit ses deux lancers puis l'Elan retrouve le même cocktail gagnant qu'en début de match : interceptions, contre-attaques et paniers faciles sur jeu rapide ! Alain Koffi, Ken Horton en mode dragster puis Kyan Anderson dans le corner à 3 pts offrent un 9-0 qui scelle -ou presque-  le succès palois (60-74, 37e). C'est chose faite après deux nouveaux triplés plein d'audace signés Elie Okobo et Kyan Anderson (71-82). Avec 6 joueurs à 11 pts et + et 22 passes décisives, la prestation collective des Palois a été une fois encore remarquable . Pour le côté historique, on retiendra qu'en remportant ce 102ème clasico de l'histoire, l'Elan revient à 1 victoire du CSP (50 contre 51 pour 1 match nul).